23 février 2014

Chambre 2 de Julie Bonnie

La naissance : le plus beau moment de la vie et pourtant... Lorsqu'elle ouvre les chambres de la maternité où elle travaille comme puéricultrice, Béatrice doute de l'existence qu'elle a choisie. Une maternité. Chaque porte ouvre sur l'expérience singulière d'une femme tout juste accouchée. Sensible, vulnérable, Béatrice, qui travaille là, reçoit de plein fouet ces moments extrêmes. Les chambres 2 et 4 ou encore 7 et 12 ravivent son passé de danseuse nue sillonnant les routes à la lumière des projecteurs et au son des violons.
Ainsi réapparaissent Gabor, Paolo et d'autres encore, compagnons d'une vie à laquelle Béatrice a renoncé pour devenir normale. Jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus supporter la violence du quotidien de l'hôpital. Un hommage poignant au corps des femmes, et un regard impitoyable sur ce qu'on lui impose.

Deux univers qui se télescopent, deux histoires pleines d'émotions qui m'ont happée....j'ai lu ce lire quasiment sans m'arrêter, un vrai coup de coeur ( pour celles qui sont enceintes, vous le lirez après ;) )un livre comme je les aime, genre coup de poing avec tous les ingrédients que j'aime et le petit brin de folie !

Posté par clise à 20:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


22 février 2014

Le bonheur!

" Le bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté,
Mais réside là, tout proche,
Dans la détente et l'abandon.
Ne sois pas inquiet, il n'y a rien à faire.
Tou...t ce qui s'élève dans l'esprit n'a aucune importance,
Parce que dépourvu de toute réalité.
Ne t'attache pas aux pensées, ne les juge pas.
Laisse le jeu de l'esprit se faire tout seul,
S'élever et retomber,
Sans intervenir.
Tout s'évanouit et recommence à nouveau, sans cesse.
Cette quête même du bonheur est ce qui t'empêche de le trouver,
Comme un arc-en-ciel qu'on poursuit sans jamais le rattraper,
Parce qu'il n'existe pas, parce qu'il a toujours été là,
Et parce qu'il t'accompagne à chaque instant.
Ne crois pas à la réalité des choses bonnes ou mauvaises,
Elles sont semblables aux arcs-en-ciel.
A vouloir saisir l'insaisissable, on s'épuise en vain.
Dès lors qu'on relâche cette saisie, l'espace est là, ouvert, hospitalier et confortable.
Alors jouis-en.
Ne cherche plus.
Tout est déjà tien.
A quoi bon aller traquer dans la jungle inextricable,
L'éléphant qui demeure tranquillement chez lui.
Cesse de faire.
Cesse de forcer.
Cesse de vouloir."
Et tout se trouvera accompli,
Naturellement. »
Lama Guendune Rinpoché

Posté par clise à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2014

Cure fermée

Quelqu’un, que je ne nommerai pas, m’a inscrite à une cure fermée
C’est à mourir de rire….
Et justement c’était une cure de rire
Deux jours à me dire, ils sont tous tarés par ici
A se gondoler comme des baleines
A se bidonner, à se poiler, à rire comme des bossus
Mais comme vous le savez très bien le rire est communicatif, alors
Les deux jours suivant,  à pleurer de rire pour un oui pour un non
A se rouler par terre,  à se fendre la pipe
Ado, je m’étais offert une boîte à rire pour les jours sombres
J’y suis revenue  à m’en  tenir les côtes,
A me dilater la rate,  juste peur de me pisser dessus
Plus on est de fous, plus on rit
C’était de bon cœur, j’ai ri aux larmes
Le dernier jour je me suis souvenu
Que rire trop fort est souvent
Dévoiler son désespoir.

consigne impromptus: quelqu'un a pris pour vous rendez vous pour une cure fermée ...racontez-nous

Posté par clise à 12:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2014

Plonger de Christophe ono-dit-biot

'Ils l'ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d'un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau'. Un homme enquête sur la femme qu'il a passionnément aimée. Elle est partie il y a plusieurs mois, pour une destination inconnue, le laissant seul avec leur petit garçon. Elle était artiste, elle s'appelait Paz. Elle était solaire, inquiète, incroyablement douée. Elle étouffait en Europe.
Pour son fils, à qui il doit la vérité sur sa mère, il remonte le fil de leur amour, leur rencontre, les débuts puis l'ascension de Paz dans le monde de l'art, la naissance de l'enfant et essaie d'élucider les raisons qui ont précipité sa fin. Des trésors de la vieille Europe aux mégapoles du Nouveau Monde, du marbre des musées au sable des rivages où l'on se lave de tout, Plonger est l'histoire d'un couple de notre temps.
En proie à tous les vertiges d'une époque où il devient de plus en plus difficile d'aimer.

Ce livre est superbe, prenant, attachant, une très belle histoire d'amour, à lire absolument !

Posté par clise à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2014

Pensée

La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent,
c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

Posté par clise à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


10 février 2014

Un passant

Un passant

Plongé dans ses pensées et
Vigoureusement entraîné par son grand chien roux
Je l’ai juste entrevu tourner au coin de la rue là-bas
Avec sa casquette à petits carreaux beige
Le manteau boutonné de guingois
L’instant d’un flash, je me suis dit
Mais papa, que fais-tu là ?
Mais cela ne collait ni ne se pouvait
l y a longtemps que toi et ton chien
Vous n’êtes plus de ce monde
Mais je sais bien que malicieux
Tu viens parfois me faire un clin d’œil
Juste pour me prouver que tu n’es pas loin.

Consigne des impromptus:
vous croisez un passant dans la rue....racontez nous sa vie, ses émotions, ce qu'il suscite en vous

Posté par clise à 18:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2014

La démesure de Céline Raphaël

Céline est privée de nourriture, battue des années durant, enfermée. Elle craint chaque week-end pour sa vie, travaille, travaille encore, pour briller et jouer les pianistes prodiges en gardant le secret sur l'horreur de sa vie familiale. Et autour d'elle, un silence assourdissant. Comment suspecter l'horreur de la servitude sous les atours de l'excellence ? L'exigence absolue de la perfection qui devient justification de tous les excès et de tous les abus et qui mystifie l'entourage d'autant plus facilement que cette esclave n'est pas affectée à une tâche de souillon mais à une production artistique réservée aux élites ?  Daniel Rousseau.

Ce témoignage est bouleversant et il décrit très justement les rouages de la maltraitance et comment un enfant ne se permet pas de dire , comment personne ne décrypte les signaux d'alarme lancés. Merci pour ce livre qui oblige à réfléchir et donne espoir à tous les enfants qui ont subi des maltraitances. A lire !

Un lien pour en savoir plus sur l'auteure
http://mag.monchval.com/critique-de-livre-la-demesure-de-celine-raphael/

Posté par clise à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2014

Pensée

Pour commencer,
 Je fais toujours une pause

Posté par clise à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2014

Pensée

N'oubliez pas d'être un peu fêlé
pour laisser passer la lumière

Posté par clise à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2014

Nouvel an chinois

 

20140129_100001

20140129_092409

Parce que c'est le nouvel an chinois
La pagode s'est remplie d'encore plus d'offrandes
de corbeilles de fruits magnifiques
de fleurs, de bouquets....

Le lieu est débordant d'énergie
propice à la méditation

Posté par clise à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :