Bribes de mots

21 octobre 2017

Gabriële de Anne et Claire Berest

Septembre 1908. Gabriële Buffet, femme de 27 ans, indépendante, musicienne, féministe avant l’'heure, rencontre Francis Picabia, jeune peintre à succès et à la réputation sulfureuse. Il avait besoin d'’un renouveau dans son oeœuvre, elle est prête à briser les carcans : insuffler, faire réfléchir, théoriser. Elle devient « la femme au cerveau érotique » qui met tous les hommes à genoux, dont Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire. Entre Paris, New York, Berlin, Zürich, Barcelone, Étival et Saint-Tropez, Gabriële guide les précurseurs de l’'art abstrait, des futuristes, des Dada, toujours à la pointe des avancées artistiques. Ce livre nous transporte au début d’un xxe siècle qui réinvente les codes de la beauté et de la société.
Anne et Claire Berest sont les arrière-petites-filles de Gabriële Buffet-Picabia.( Babelio)

Un excellent portrait qui nous emporte dans le temps, dans le monde des artistes . J'ai adoré !

Posté par clise à 06:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


20 octobre 2017

Un hiver à Sokcho d' Eisa Shua Dusapin

À Sokcho, petite ville portuaire proche de la Corée du Nord, une jeune Franco-coréenne qui n’'est jamais allée en Europe rencontre un auteur de bande dessinée venu chercher l'’inspiration depuis sa Normandie natale.
C’'est l'’hiver, le froid ralentit tout, les poissons peuvent être venimeux, les corps douloureux, les malentendus suspendus, et l’'encre coule sur le papier, implacable : un lien fragile se noue entre ces deux êtres aux cultures si différentes.
Ce roman délicat comme la neige sur l'’écume transporte le lecteur dans un univers d'’une richesse et d’'une originalité rares, à l’'atmosphère puissante.

Un petit livre comme je les aime doux et sensible, original

Posté par clise à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2017

Coquelicot d'Anne sylvestre

Qu'ils soient mélancoliques comme « cahier », savoureux comme « frangipane », surprenants comme « libellule », drôles comme « s' esclaffer » ou nostalgiques comme « parfum », les mots préférés d'Anne Sylvestre racontent son histoire, ses souvenirs d' enfance, sa poésie et son amour de la nature. Babelio

J'ai juste adoré, ce retour en enfance, ces souvenirs, l'évocation des mots ? Juste un vrai régal !
Vous vous souvenez des fabulettes d'Anne Sylvestre

Cliquez ICI

ou encore  ICI

Posté par clise à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2017

Soudain la liberté d'Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Mona Desforêt a pour elle la grâce et la jeunesse des fées. En Indochine, elle attire tous les regards. Mais entre les camps japonais, les infamies, la montée du Viet Minh, le pays brûle. Avec sa fille Lucie et son haut-fonctionnaire de mari, un maurrassien marqué par son engagement pétainiste, elle fuit en Nouvelle-Calédonie.
À Nouméa, les journées sont rythmées par la monotonie, le racisme ordinaire et les baignades dans le lagon. Lucie grandit ; Mona bovaryse. Jusqu'au jour où elle lit Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. C'est la naissance d'une conscience, le début de la liberté.
De retour en France, divorcée et indépendante, Mona entraîne sa fille dans ses combats féministes : droit à l'avortement et à la libération sexuelle, égalité entre les hommes et les femmes. À cela s'ajoute la lutte pour la libération nationale des peuples. Dès lors, Lucie n'a qu'un rêve : partir à Cuba. Elle ne sait pas encore qu'elle y fera la rencontre d'un certain Fidel Castro...  voir ici Babelio

J'ai beaucoup aimé ce livre entre roman et biographie, j'ai beaucoup appris sur cette période, j'ai découvert Evelyne Pisier , à lire !

Posté par clise à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2017

Un loup pour l'homme de Brigitte Giraud

Printemps 1960. Au moment même où Antoine apprend que Lila, sa toute jeune épouse, est enceinte, il est appelé pour l’'Algérie. Engagé dans un conflit dont les enjeux d’'emblée le dépassent, il demande à ne pas tenir une arme et se retrouve infirmier à l’'hôpital militaire de Sidi-Bel-Abbès. À l’'étage, Oscar, un jeune caporal amputé d’une jambe et enfermé dans un mutisme têtu, l’'aimante étrangement : avec lui, Antoine découvre la véritable raison d’'être de sa présence ici. Pour Oscar, « tout est à recommencer » et, en premier lieu retrouver la parole, raconter ce qui l’'a laissé mutique. Même l'’arrivée de Lila, venue le rejoindre, ne saura le détourner d’'Oscar, dont il faudra entendre le récit, un conte sauvage d’'hommes devenus loups. Dans ce roman tout à la fois épique et sensible, Brigitte Giraud raconte la guerre à hauteur d'’un homme, Antoine, miroir intime d’'une époque tourmentée et d’'une génération embarquée malgré elle dans une histoire qui n’'était pas la sienne. Et avec l’'amitié d’'Oscar et Antoine, au coeur de ce vibrant roman, ce sont les indicibles ravages de la guerre comme l’'indéfectible foi en la fraternité qu’'elle met en scène.

La guerre d'Algérie....comme tous les livres racontant la guerre, c'est dur, sans doute indispensable à la mémoire, un très beau livre qui donne un peu le bluzz mais qui raconte la réalité ....de la guerre !

Posté par clise à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


05 octobre 2017

La vengeance du pardon de Eric Emmanuel Schmitt

Recueil de quatre nouvelles : deux soeurs jumelles que tout oppose moralement s'aiment et se haïssent tout au long de leur vie, un homme jouisseur abuse d'une fille candide et lui arrache son enfant, un père dur et fermé s'humanise au contact de sa petite fille avec qui il se plonge dans le lecture du «Petit Prince» et une femme rend régulièrement visite à l’assassin de sa fille en prison.  ( Babelio)

Quatre histoires différentes pour explorer toutes les formes de pardon... et donner à réfléchir !
J'ai beaucoup beaucoup aimé !

Posté par clise à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2017

La petite danseuse de quatorze ans de Camille Laurens

« Elle est célèbre dans le monde entier mais combien connaissent son nom ? On peut admirer sa silhouette à Washington, Paris, Londres, New York, Dresde ou Copenhague, mais où est sa tombe ? On ne sait que son âge, quatorze ans, et le travail qu’'elle faisait, car c'’était déjà un travail, à cet âge où nos enfants vont à l'’école. Dans les années 1880, elle dansait comme petit rat à l’'Opéra de Paris, et ce qui fait souvent rêver nos petites filles n'’était pas un rêve pour elle, pas l’'âge heureux de notre jeunesse. Elle a été renvoyée après quelques années de labeur, le directeur en a eu assez de ses absences à répétition. C’est qu’'elle avait un autre métier, et même deux, parce que les quelques sous gagnés à l'’Opéra ne suffisaient pas à la nourrir, elle ni sa famille. Elle était modèle, elle posait pour des peintres ou des sculpteurs. Parmi eux il y avait Edgar Degas. »
Camille Laurens

Un vrai coup de coeur. Un petit livre qui nous plonge dans le monde des petits rats de l'opéra mais pas du tout comme on le pensait !  superbe!

Posté par clise à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2017

Les mémoires d'un chat de Hira Arikawa

Un changement dans la vie de Satoru fait qu'il doit se séparer de Nana, son chat adoré. Débute alors une série de voyages chez des amis d'enfance, aux quatre coins du Japon, pour lui trouver un nouveau foyer. Mais le rusé matou, narrateur de ce savoureux roman, ne l'entend pas de cette oreille : il fera tout pour rester avec Satoru et prolonger l'aventure.

Posté par clise à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2017

Fille de l'air de Fiona Kidman

Surnommée la « Garbo des airs », Jean Batten était une aviatrice mondialement célèbre dans les années 1930. Née en 1909, l’'enfant de Rotorua – petite ville au nord de la Nouvelle-Zélande – battit plusieurs records, notamment entre l’Angleterre et l’'Australie, qu’'elle rejoignit en quatorze jours et vingt-deux heures dans son petit avion de tourisme, un Gipsy Moth.
Dans ce nouveau roman, Fiona Kidman se penche sur le destin de cette « fille de l’air » à qui tout sourit, mais qui pourtant cessa de voler dès 1939 et mourut solitaire en 1982. Douée et gracieuse, la gamine que les cartes passionnent, qui apprend à communiquer en morse en observant son frère et qui, sur sa balançoire, veut encore s'’envoler plus haut, part bientôt en Angleterre sous le prétexte d’étudier… la musique et de devenir pianiste de concert. Elle y suit en réalité, avec la complicité de sa mère, des leçons de pilotage. Son talent, sa détermination, font le reste : plusieurs pilotes de renom, fascinés, financent ses premiers vols. La gloire, pourtant, est de courte durée : quatre années haletantes, que l’'écrivain met en scène sans rien cacher des péripéties – une succession de records, mais également deux crashs, dont un dans le désert irakien –, des déboires sentimentaux et des doutes de son héroïne.(Babelio)

J'ai découvert Jean Batten et j'ai suivi avec régal toutes péripéties de sa vie d'avitrice et de femme !
A lire !

Posté par clise à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2017

Mourir est une enchantement de Yasmine Chami

Dans un grand sac de toile se trouvent toutes les photos de famille de Sara. À cinquante ans, entourée de ses deux fils et divorcée depuis leur naissance, elle pioche au hasard, et pour leur plus grand plaisir, les images du passé et avec eux retrouve les temps heureux du Maroc à l'orée des années soixante-dix et jusqu'au présent de leur petite enfance. Chaque visage, chaque scène ouvre en elle un récit, parfois nostalgique, souvent politique ; une lecture de ce pays revisité par son regard de femme indépendante, comme le furent avant elle et d'une autre façon sa mère et ses grand-mères.

Juste superbe, j'ai aimé l'écriture, la sensibilité ....

Posté par clise à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :