Bribes de mots

16 janvier 2019

Le dynamiteur de Henning Mankell

1911. Oskar Johansson a 23 ans. Dynamiteur, il participe au percement d’un tunnel ferroviaire et manipule des explosifs pour fragmenter la roche. Mutilé à la suite d'un grave accident du travail, il reprendra pourtant son ancien métier, se mariera, aura trois enfants, adhérera aux idéaux socialistes puis communistes. Au soir de sa vie, il partagera son temps entre la ville et un cabanon de fortune sur une île aux confins de l'’archipel suédois.

Un mystérieux narrateur recueille la parole de cet homme de peu de mots, qui aura vécu en lisière de la grande histoire, à laquelle il aura pourtant contribué, à sa manière humble et digne.

Ce premier roman de Henning Mankell, écrit à 25 ans, et inédit en France à ce jour, se veut un hommage vibrant à la classe ouvrière, à ces millions d’anonymes qui ont bâti le modèle suédois. Par son dépouillement, sa beauté austère, son émotion pudique, Le Dynamiteur contient en germe toute l’œ'oeuvre à venir de Mankell, sa tonalité solitaire, discrète, marquée à la fois par une mélancolie profonde et une confiance inébranlable dans l’'individu.
(babelio)

J'ai beaucoup aimé ce livre ! c'est simple, bien écrit, intéressant....

Posté par clise à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


15 janvier 2019

La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem Aloui

Jmiaa, prostituée de Casablanca, vit seule avec sa fille. Femme au fort caractère et à l’e'sprit vif, elle n’'a pas la langue dans sa poche pour décrire le monde qui l’'entoure : son amoureux Chaïba, brute épaisse et sans parole, ou Halima, sa comparse dépressive qui lit le Coran entre deux clients, ou encore Mouy, sa mère à la moralité implacable qui semble tout ignorer de l’a'ctivité de sa fille. Mais voici qu’'arrive une jeune femme, Chadlia, dite «Bouche de cheval», qui veut réaliser son premier film sur la vie de ce quartier de Casa. Elle cherche une actrice...

Meryem Alaoui nous offre une peinture haute en couleur de la vie quotidienne dans un Maroc populaire où chacun fait face aux difficultés à force de vitalité et de débrouillardise.

J'ai beaucoup aimé , à la fois drôle et réaliste, très divertissant ! le langage est cru !

Pour en savoir plus   ICI

Posté par clise à 08:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2019

Au royaume des glaces de Hampton Sides

" Au Royaume des glaces est une brillante déflagration dans la narrative non-fiction : détaillé, émouvant, fascinant, aussi captivant qu'un bon thriller, mais bien plus intéressant car vrai... " The Times of London
À la fin du XIXe siècle, à l'ère des premiers téléphones et du développement de la presse populaire, nombreux sont ceux obsédés par l'une des dernières régions non cartographiées du globe : le pôle Nord. James Gordon Bennett, patron excentrique du New York Herald en quête de récits sensationnels, finance une expédition pour atteindre ce Graal des explorateurs. Fortement convaincu que la mer polaire est ouverte, il en confie le commandement au jeune officier de marine George Washington De Long.
Le 8 juillet 1879, la Jeannette quitte San Francisco avec trente-trois hommes à son bord, sous le regard d'une foule en transe, contaminée par la fièvre arctique. Mais une fois passés les comptoirs de l'Alaska et le détroit de Béring, le bateau est pris dans les glaces et plus rien ne se déroulera comme prévu.
Usant de rebondissements dignes d'un thriller, Hampton Sides livre un récit envoûtant d'une histoire vraie, mêlant héroïsme et détermination, à une époque fascinante et brillamment reconstituée. ( Babelio)

Je ne suis pas une fan des livres d'aventures mais là j'ai juste adoré ce livre , un vrai coup de coeur !

Posté par clise à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2019

A son image de Jérôme Ferrari

Ce somptueux roman en forme de requiem pour une photographe défunte est aussi l'occasion d'évoquer le nationalisme corse, la violence des guerres modernes et les liens ambigus qu'entretiennent l'image, la photographie, le réel et la mort. (babelio)

J'ai adoré ce livre ! 

Pour en savoir plus  Cliquez  ICI

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2019

Lévres de pierre de Nancy Huston

Comment et pourquoi Nancy Huston écrit-elle aujourd'hui le récit de ses années de formation en miroir de celles d'un Cambodgien de la génération de son père, venu comme elle à Paris, y étant entré en politique mais aussi en écriture avant de devenir Pol Pot, l'un des pires dictateurs du XXe siècle ?
Ce livre de lucidité et d'intuitions mêlées, qui fait suite à «Bad Girl», laisse au lecteur le troublant sentiment de se tenir au plus près du pouvoir des hasards qui façonnent les chemins de la création et de la destruction, les pages sanglantes de la fiction comme celles de l'Histoire.

J'ai lu mais ce n'est pas mon livre préféré de Nancy Huston, j'ai eu un peu de mal avec ce paralléle ...
Par contre c'est toujours très très bien écrit 

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 octobre 2018

Asta de Jon Kalman Stefansson

Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur.

Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’'urgence autant que l'’impossibilité d’'aimer. À travers l’'histoire de Sigvaldi et d’'Helga puis, une génération plus tard, celle d'’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’'enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur. (babelio)

J'ai adoré parce que j'aime cet auteur, l'atmosphère de tous ses romans, l'Islande...
Les personnages sont plus qu'attachants même si tout est triste.....

Pour en savoir plus cliquez   ICI

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2018

La révolte de Clara Dupont-Monod

Richard Coeur de Lion raconte l'histoire de sa mère, Aliénor d'Aquitaine. Lorsque la reine décide de convaincre ses enfants de se retourner contre leur père, le roi d'Angleterre, l'héritier du trône se retrouve déchiré entre l'adoration qu'il éprouve pour sa mère et sa loyauté envers son père.

Un excellent livre ! (enfin ! j'ai l'impression de beaucoup lire... sans trouver de perles rares ! peut être un phénomène de rentrée littéraire !) j'ai vraiment aimé !

Pour en savoir plus cliquez  ICI

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 septembre 2018

Un monde à portée de main de Maylis de Kérangal

Paula s’'avance lentement vers les plaques de marbre, pose sa paume à plat sur la paroi, mais au lieu du froid glacial de la pierre, c’'est le grain de la peinture qu’elle éprouve. Elle s’'approche tout près, regarde : c’'est bien une image. Étonnée, elle se tourne vers les boiseries et recommence, recule puis avance, touche, comme si elle jouait à faire disparaître puis à faire revenir l’illusion initiale, progresse le long du mur, de plus en plus troublée tandis qu’'elle passe les colonnes de pierre, les arches sculptées, les chapiteaux et les moulures, les stucs, atteint la fenêtre, prête à se pencher au-dehors, certaine qu’'un autre monde se tient là, juste derrière, à portée de main, et partout son tâtonnement lui renvoie de la peinture. Une fois parvenue devant la mésange arrêtée sur sa branche, elle s'’immobilise, allonge le bras dans l’aube rose, glisse ses doigts entre les plumes de l’oiseau, et tend l’'oreille dans le feuillage.

C'est très bien écrit, mais j'ai trouvé "terne" , je ne me suis pas ennuyé mais presque !
Est ce parce que ce livre a été partout encensé par la presse ? et que je m'attendais à mieux ?
Le sujet? les trompe l'oeil et Lascaux ? bref ... vous me direz !

Pour en savoir plus cliquez  ICI

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 septembre 2018

La formule préférèe du professeur de Yoko Ogawa

Une aide-ménagère est embauchée chez un ancien mathématicien, un homme d'une soixantaine d'années dont la carrière a été brutalement interrompue par un accident de voiture, catastrophe qui a réduit l'autonomie de sa mémoire à quatre-vingts minutes. Chaque matin en arrivant chez lui, la jeune femme doit de nouveau se présenter - le professeur oublie son existence d'un jour à l'autre - mais c'est avec beaucoup de patience, de gentillesse et d'attention qu'elle gagne sa confiance et, à sa demande, lui présente son fils âgé de dix ans. Commence alors entre eux une magnifique relation. Le petit garçon et sa mère vont non seulement partager avec le vieil amnésique sa passion pour le base-ball, mais aussi et surtout appréhender la magie des chiffres, comprendre le véritable enjeu des mathématiques et découvrir la formule préférée du professeur...

J'ai adoré ! mais j'aime toujours les auteurs japonais !

Pour en savoir plus cliquez  ICI

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2018

Maternités de Françoise Guérin

« On t'a dit qu'il fallait parler aux bébés, qu'au petit d'homme le langage est aussi vital que le lait. Mais tu n'as rien à lui dire. La parole en toi s'est depuis longtemps asséchée. Alors tu l'abreuves de lait faute de trouver les mots. Et pour rencontrer ton enfant, te voilà contrainte de sonder les sources arides de ta propre existence. »

Dérangeant, tendu, le roman de Françoise Guérin, psychologue clinicienne, spécialiste du lien parent-bébé, brise le dernier tabou : la maternité comme accomplissement de la féminité.

Waouh ...quel livre ! j'ai adoré bien sur , mais accrochez vous bien ! c'est comme une évidence que donner de l'amour que l'on a pas reçu c'est juste impossible ! A lire !

Pour en savoir plus cliquez  ICI

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :