03 juin 2011

Symbolique de la rose trémière

 pour ceux qui aime les symboliques! et vous êtes nombreux !

Appelée aussi rose des poètes

Ne pratique ni les valeurs ni la religion usuelles et a été exclu de la communauté par les intégristes. Une tendance à s’enfermer dans sa tour d’ivoire et dans son propre système.    B Vial

Posté par clise à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 janvier 2010

Symbolique de la bruyère

parce que les statistiques me disent que vous êtes nombreux à venir consulter les symboliques.......

les bruits d'hier. A perdu les vraies richesses; Nostalgie d'un passé devenu mythique qui laisse un goût de cendres. voudrait revenir au temps de l'ancienne lune, temps de ses origines, quand tout baignait dans une atmosphère sacrée ou sacralisée par le souvenir ( selon B.Vial)

Posté par clise à 21:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 octobre 2009

Le bégonia: symbolique affective



B_gonia

Toujours préoccupé par deux choses à la fois, d'où une certaine confusion.
Voudrait revenir sur ce qu'il a accompli car rien ne le satisfait vraiment, rien n'est jamais assez parfait.
Finit par ne plus savoir ce qu'il veut, dans aucun domaine.

Dic Affectif de B.Vial

Le bégonia est symbole de cordialité.
Contrairement la plupart de ses congénères, le bégonia ne parle pas d’amour. Cette fleur couronne une amitié sincère tout simplement.

Un peu d’histoire :
Le nom de bégonia fut donné à l’espèce au XVIIè siècle par Charles Plumier, en honneur de son protecteur, Michel Bégon, intendant de la marine à Rochefort-sur-Mer. C’est lors d’une expédition aux Amériques et aux Antilles qu’il découvrit cette nouvelle espèce végétale.

Anecdote :
Le bégonia comprend plus de 900 espèces originaires des régions tropicales. Les plus curieux pourront s’extasier au “Conservatoire du bégonia” situé à Rochefort-sur-Mer, en Charente-Maritime, qui regroupe plus de 600 variétés.

Posté par clise à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2009

Magnolia

IMG_4464

Signification symbolique et affective du magnolia d'après B.Vial

Voudrait passer pour le plus fort, celui qui dicte ses volontés aux autres, mais a conscience de la fragilité de son pouvoir et de son impuissance foncière.
cependant, aime à se donner l'illusion de hurler au moment où il bêle.

Posté par clise à 18:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 novembre 2008

Cyclamen

Symbolique affective du cyclamen:

La fin d'une époque:
Se sent comme égaré , sans repères.
Renoncement et résignation: a perdu ses pouvoirs.
Expie une mauvaise action ou a perdu ses capacités créatrices. (B.Vial)

Kuklos" en grec signifie cercle. On y trouve une allusion à la forme du tubercule ou à la forme prise par les pédoncules floraux après la fécondation.
Pendant l'antiquité, le cyclamen fut davantage connu pour ses vertus thérapeutiques que pour ses qualités ornementales. Il contient en effet de la cyclamine, substance amère aux pouvoirs purgatifs et toxiques (utilisé en homéopathie).

Posté par clise à 21:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


31 août 2008

Symbolique des capucines

Ne supportait plus l'atmosphère familiale et a cru pouvoir
accomplir sa révolution et vivre sa vie.
Mais se rend compte qu'il n'a pas la maturité suffisante.
Est tenté de revenir même si cela lui répugne un peu,
car ne sait plus où est sa place.
A besoin d'être rassuré par des odeurs familières .
(Dic B. Vial)

Posté par clise à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2008

Le mimosa

Symbolique:

extrême prudence, refus de se livrer,
de s'abandonner par crainte des supercheries
et horreur de l'hypocrisie

  • la sensitive (ou Mimosa pudica) nommée ainsi en raison des mouvements de rétractation de ses feuilles lors d'un frôlement. C'est d'ailleurs la sensitive qui est à l'origine du mot mimosa, utilisé par les botanistes du XVIe siècle
  • (herba mimosa) et dérivé du latin mimus (= mime) afin d'exprimer l'idée de mouvement.
  • Posté par clise à 17:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

    23 juin 2008

    Les roses

    Les roses gallica, roses de France:

    L'intégrisme du gallicanisme et l'intégrisme affectif.
    Une rigidité de principe qui va jusqu'à l'intolérance.
    Tout autre point de vue, tout autre façon de sentir
    sont condamnés et exclus. En se fermant aux autres
    et en sacralisant sa parole, se coupe de toute joie de vivre.

    (B. Vial).

    La rose est la fleur des rosiers, arbustes du genre Rosa et de la famille des Rosaceae. La rose des jardins se caractérise avant tout par la multiplication de ses pétales imbriqués qui lui donnent sa forme caractéristique.Appréciée pour sa beauté, célébrée depuis l'Antiquité par de nombreux poètes et écrivains, pour ses couleurs qui vont du blanc pur au pourpre foncé en passant par le jaune franc et toutes les nuances intermédiaires, et pour son parfum, elle est devenue la « reine des fleurs », présente dans presque tous les jardins et presque tous les bouquets. C'est sans doute la fleur la plus cultivée au monde, mais on oublie souvent que les rosiers sont aussi des plantes sauvages (le plus connu en Europe est l'églantier aux fleurs simples à cinq pétales, qui sont devenus à la mode, pour leur aspect plus naturel, depuis quelques décennies sous le nom de « roses botaniques ». (Wikipédia)

    Le mot « rose », daté en français du début du XIIe siècle est dérivé du latin rosa, rosae (substantif féminin) qui désignait aussi bien la fleur que le rosier lui-même. Ce terme, apparenté au grec rhodon, aurait été emprunté à une langue orientale. Il est tentant de rapprocher « rose» de « rosée », pourtant cette rencontre, source d'inspiration inépuisable pour les poètes, est fortuite en français. En effet « rosée » dérive, par l'intermédiaire du bas-latin rosata, du latin ros, roris (substantif masculin), peut-être apparenté au grec drosos, venant d'une autre racine indo-européenne.

    Posté par clise à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

    27 mai 2008

    Pissenlits

    Taraxacum denleonis.

    L'homme axé sur sa tare: n' a pensé qu'à son confort douillet et a négligé les devoirs conjugaux.

    salade purgative au printemps, après hibernation au coin du feu ou devant le poste de télévision. ( A. Vial dict affectif des plantes)

    IMG_1916

    aigrettes de Pissenlit!

    Posté par clise à 07:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

    17 mai 2008

    Symbolique du Millepertuis

    Hypericum perforatum

    Millepertuis perforé

    Symbolique affective d'après B.Vial:

    Un sort qu'il considère comme excessivement rigoureux lui a infligé mille blessures. A sans cesse besoin d'être encouragé, d'autant plus qu'il a tendance à se croire très défavorisé sur le plan financier.

    Noms populaires: Herbe aux piqûres,herbe solaire, herbe de la Saint-Jean, barbe de saint Jean, herbe aux mille trous, trucheron jaune, herbe aux brûlures, chasse diable, herbe des fées.
    Noms locaux: fleur de la Saint-Jean, Oli rougé soit huile rouge.

    usages: Surtout connu au Moyen Age comme diurétique, remède hépatique, il reste l’un des meilleurs anti-inflammatoires et cicatrisants de la médecine populaire. Cette plante est utilisée pour traiter nombre de maux, tels que la dépression, la mélancolie, le sommeil agité ainsi que les troubles digestifs. En usage externe, elle a des propriétés antiseptiques et vulnéraires pour soigner les plaies. Employée sous forme de macération huileuse et appliquée en compresses, elle calme brûlures, ulcères, écorchures, contusions; en friction, elle soulage rhumatismes, sciatique...
    Ses feuilles, astringentes et aromatiques, sont très appréciées en addition aux salades. Ainsi, les indiens d’Amérique les faisaient sécher et les pulvérisaient pour les mélanger à leur nourriture. De même, ses fleurs aromatisaient agréablement les boissons fermentées.

    Posté par clise à 18:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]