31 août 2008

L'inaperçu de Sylvie Germain

Qui est le Père Noël ? Le temps d'un instantané, il a gagne
la confiance de trois frères et de leur drôle de petite sœur Marie.
Il a échangé un secret avec cette dernière qui a avoué vouloir
« être l'arbre Zoé quand elle serait grande ». Sabine, leur mère,
l'a même engagé pour la seconder dans l'affaire familiale qu'elle
fait tourner seule depuis la mort de son mari.
Qui est Pierre Zébreuse ? Un ange gardien ? un père adoptif ?
Seul Charlam, le terrible patriarche de la famille Bérynx, le rejette.
Un jour, Pierre disparaît, semblant ne laisser d'autres traces
que les brèches qu'il a ouvertes en chacun.
Malgré tout, un tableau où vibre le jaune, des textes
poético-loufoques prolongent le charme pour Hector et Marie.

Sylvie Germain déploie l'arborescence de ces destins individuels
qu'elle arrache à leur apparente banalité en approchant
les mystères qui les magnifient, là un billet de loterie, là un cheveu
de femme dans une boîte à reliques d'enfance, là un bouquet
qui déclare sa flamme à chaque saison...
L'auteur passe, furtive, d'une vie à l'autre, glanant L'Inaperçu
des tragédies intimes. Toutes ses prises construisent le nid
du présent et sont comme autant de réenchantements du monde.
Et si le père Noël revenait ?... (fluctuat.net)

J'aime l'écriture de Sylvie Germain,  la vie telle qu'elle la raconte
ses portraits de femmes, les déchirures, les égratignures, le destin
de chacune, un superbe livre.

Posté par clise à 21:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Symbolique des capucines

Ne supportait plus l'atmosphère familiale et a cru pouvoir
accomplir sa révolution et vivre sa vie.
Mais se rend compte qu'il n'a pas la maturité suffisante.
Est tenté de revenir même si cela lui répugne un peu,
car ne sait plus où est sa place.
A besoin d'être rassuré par des odeurs familières .
(Dic B. Vial)

Posté par clise à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

capucines

Les capucines de Mamette

IMG_2444

Posté par clise à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2008

Oser

Le courage de la goutte d'eau,
c'est qu'elle ose tomber dans le désert.

Lao She

Posté par clise à 08:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 août 2008

sourire!

Rien n'est plus dangereux qu'une idée
quand on n'en a qu'une.

Paul Claudel

Posté par clise à 08:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


27 août 2008

Réflexion !

La raison principale pour laquelle
la plupart des gens n'obtiennent pas ce qu'ils veulent,
c'est qu'ils ne savent pas ce qu'ils veulent.

Posté par clise à 08:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 août 2008

Silence des non dits

Lundi, j’ai oublié de te dire

Pourtant cela me semblait si important

Si inévitable

Mardi, j’ai hésité, peut être

Je ne devais pas te déranger

Mercredi  je me suis souvenue

Que tu étais si fragile ces derniers temps

Jeudi, je ne savais plus

Vendredi, j’ai tourné et retourné

Les mots dans ma tête

Ils se bousculaient, se renversaient

Se précipitaient….

Samedi, je t’ai attendue

Tu n’es pas venue

Dimanche, j’ai tout effacé de ma mémoire

Je ne veux pas savoir

De quoi je nous protège

Silence des non dits

J’ai préféré me taire.

Consigne: les 7 jours de la semaine

Posté par clise à 12:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 août 2008

Clocher provençal

IMG_8379

Posté par clise à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2008

Khalil Gilbran, les enfants

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,
Parlez-nous des Enfants.
Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain,
que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants,
comme des flèches vivantes, sont projetés.
L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini,
et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie;
Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable.

(extrait du recueil Le Prophète)

Posté par clise à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2008

Lilian

Lilian est né aujourd'hui
Me voila grand-mère
heureuse et émue
Il parait qu'être grand-mère
est tout un art!

Posté par clise à 20:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]