04 avril 2015

Week de bricolage chez les impromptus !

 T’es pas complétement marteau ?
Ça vaut pas un clou ton histoire…
Crois- moi on va se planter grave
En fait t’es complétement fêlé
Moi je commence à péter les plombs là
Il colle pas du tout ton plan de  bricolo
Dis-moi tu planerais pas un peu ?
T’aurais pas fumé un joint ?

J’appelle SOS plombier

les impromptus c'est ici

Posté par clise à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 avril 2015

La langue des oiseaux de Claudie Hunzinger

« La nuit où j’ai rencontré Kat-Epadô, j’étais seule dans une baraque isolée, porte fermée à double tour. Autour de moi, la tempête. À perte de vue, des forêts. »
 ZsaZsa, une romancière, quitte Paris pour aller dans les montagnes étudier la langue des oiseaux. Elle n’imaginait pas que le soir même, allumant l’écran, elle allait rencontrer une étrange Japonaise dont l’écriture la fascine aussitôt par son charme maladroit. Un jour, celle-ci débarque. Elle a peur. Pourquoi ces deux jeunes femmes vont-elles fuir ensemble à travers les forêts ? De nuit ? Qu’est-ce qui les lie ? Qui les poursuit ?

Je découvre cette auteure et j'adore ...une écriture superbe, un texte qui m'a touchée bref je vous recommande vivement !

vu dans : le goût des livres

Posté par clise à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2015

La route de Beit Zera d'Hubert Mingarelli

Stepan vit avec sa chienne quelque part en Israël dans une maison isolée près des bois. Il écrit chaque jour à son fils Yankel, forcé de se cacher à l’autre bout du monde. Il raconte ainsi sa vie de solitude et dit son espoir, un jour, de le retrouver. En faisant face à son chagrin, il se souvient de l’époque où il contrôlait les Palestiniens aux postes-frontières, éprouvait de la haine, de la honte ou de la compassion.
Depuis quelque temps, un adolescent mystérieux lui rend visite et s’attache peu à peu à la chienne. Livre de la paternité et de la transmission, il aborde la question de la séparation, celle d’un père et d’un fils mais aussi celle des peuples qui vivent avec les fautes commises par leurs aînés. Et dit, à hauteur d’homme, la vie quotidienne éprouvée par le conflit israélo-palestinien.

J'ai adoré ! comme tous les livres de cet auteur que j'ai écouté cette année à la fête du livre de Bron.
C'est simple et tout en émotion.
vu aussi chez Clara

Posté par clise à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2015

Crime

Derrière la barrière
Personne pour m’entendre
Je broie du noir
Je tue l’ennui  à coup
De petits  blancs
J’étrangle ma solitude à coup
De Memphis blues
J’étouffe ma colère
Je me tue à t’attendre

Pour les impromptus: une photo...la scène du crime par ici le thème de la semaine.

 

Posté par clise à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2015

Un hiver à Paris de Jean-Philippe Blondel

Jeune provincial, le narrateur débarque à la capitale pour faire ses années de classe préparatoire. Il va découvrir une solitude nouvelle et un univers où la compétition est impitoyable. Un jour, un élève moins résistant que lui craque en plein cours, sort en insultant le prof et enjambe la balustrade.
On retrouve dans "Un hiver à Paris" tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel: la complexité des relations; un effondrement, suivi d'une remontée mais à quel prix; l'attirance pour la mort et pour la vie; la confusion des sentiments ; le succès gagné sur un malentendu; le plaisir derrière la douleur; l'amertume derrière la joie. Sont présents les trois lieux qui guident la vie de l'auteur: Troyes, Paris, les Landes. Dans la lignée de "Et rester vivant", il y a chez le personnage-auteur-narrateur la même rage pure, la même sauvagerie - pour rester toujours debout sous des allures presque dilettantes.

J'ai adoré ce livre, parce que tout est en ressenti, en émotion, en questionnement, en confrontation....

Posté par clise à 06:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


16 mars 2015

Les corps inutiles de Delphine Bertholon

Clémence vient d’avoir quinze ans, de terminer le collège. Un nouveau cycle s’ouvre à elle, lorsqu’elle est agressée, en plein jour et en pleine rue, par un inconnu armé d’un couteau. Ce traumatisme inaugural - même si elle n’en a pas encore conscience - va contaminer toute son existence. En effet, l’adolescente réalise qu’elle perd progressivement le sens du toucher...
À trente ans, Clémence, toujours insensible, est une célibataire endurcie, solitaire et sauvage. Après avoir été maquilleuse de cinéma, la jeune femme se retrouve employée de la « Clinique », une usine d’un genre particulier. En effet, la Clinique fabrique des poupées… mais des poupées grandeur nature, hyper-réalistes, destinées au plaisir – ou au salut – d’hommes esseulés.
Le roman déroule en alternance l’histoire de Clémence adolescente, hantée par cette agression dont elle n’a jamais osé parler à sa famille, et le récit de Clémence adulte, assumant tant bien que mal les conséquences, physiques et psychologiques, de son passé. Mais la vie, comme toujours, est pleine de surprises.

Un livre superbe, tout en émotion, non-dits, livre qui m'a beaucoup touchée par sa profondeur, ses analyses
bref j'ai vraiment aimé !

Posté par clise à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2015

Drapeau blanc

J’aimerais  le hisser
Ce drapeau blanc
Blanc immaculé
Détachées,les bavures
Digérées,les blessures
Absorbées,les peurs
Qui me dévorent de l’intérieur
Ce drapeau délesté
Flotterait,léger
Vaporeux,frivole
En apesanteur

pour les impromptus: le drapeau blanc

Posté par clise à 13:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

19 février 2015

Année de la chèvre...2015

IMG_0005

Bienvenue au temple

IMG_0023

Fleurs et offrandes, cérémonies des souhaits

IMG_0029 - Copie

La danse des licornes

IMG_0048 - Copie

IMG_0072

Posté par clise à 20:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

17 février 2015

Mes contes de Perrault de Tahar Ben Jelloun

L'auteur de L'Enfant de sable et de La Nuit sacrée (Prix Goncourt 1987) est un grand familier de la tradition des contes et légendes, lui qui puise dans les rites et les mythes ancestraux une bonne partie de sa matière romanesque. Et c'est avec une évidente gourmandise qu'il a entrepris de réécrire dix contes de Perrault (Riquet à la houppe, Le Petit Poucet, Barbe-Bleue, La Belle au bois dormant, Les Fées, Le Chat botté, Peau d'âne, Le Petit Chaperon rouge, Les Souhaits ridicules et Cendrillon) en les installant dans un contexte " arabe et musulman ", en les orientalisant en quelque sorte. La réussite est totale. Surprises en tous genres, clins d'œil et savoureux rebondissements sont au rendez-vous. Pour le plus grand plaisir des petits et des grands. (babelio)

Un vrai régal, j'ai adoré cette revisite des conte de l'enfance.

 

Posté par clise à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2015

Une vie entre deux océans de M.L Stedman

Dans la première moitié du XXème siècle, sur une île au large de l'Australie. Tom est gardien de phare, et vit isolé avec Isabel son épouse, laquelle n'arrive pas à être mère. Lorsque s'échoue sur leur île un canot, avec à son bord un homme mort et un bébé bien vivant, Isabel y voit un cadeau de la providence.
Mais il n'est pas si simple de vouloir tout ignorer de ce qui s'est réellement passé, et la vérité va se faire jour peu à peu.Un livre bien écrit, où l'on découvre la vie d'un couple sur une île loin du monde, avec une histoire poignante, dont un bébé venu de nulle part est le centre (babelio)

Un superbe roman, j'ai passé un excellent moment de lecture !

Posté par clise à 15:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :