20 mars 2009

Tulipes

J'ai planté des oignons de tulipe en octobre
premiers signes du printemps, elles sont là
sur mon balcon, multicolores, fragiles
dans le vent qui souffle fort
elles s'étirent vers le ciel bleu

IMG_0339

IMG_0350

D'autres tulipes  ici

Posté par clise à 16:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


17 mars 2009

Nos secrétaires

Mon secrétaire n’est que la pâle copie du secrétaire de ma sœur.

Le secrétaire de ma sœur est un meuble en bois de valeur hérité de je ne sais qui, avec ses tiroirs secrets, toujours attentivement ciré, tout en dignité. Mon secrétaire, copie rigoureuse en pin teinté a été commandé, sur mesure, à un artisan du quartier. Beau travail. Mesures respectées. Tiroirs moins secrets mais néanmoins secrets, je me demande pour qui d’ailleurs ! Dans notre chambre, l’harmonie est maintenue, proportions, couleur.

Mais voila le secrétaire de ma sœur est toujours impeccable, bien rangé, pas un papier de trop, déco délicate, petit bouquet de fleurs, dessus soigneusement dépoussiéré, tiroirs qui coulissent avec boutons d’époque, finesse du grain. En face, mon secrétaire déborde de paperasses en tout genre, cahiers, stylos, livres, à l’horizontale, à la verticale, toute pile s’effondre, s’entre mêle, les tiroirs sont blindés au maximum de choses inutiles mais indispensables, injetables, ils ne ferment que contraints et forcés. La légende familiale dit que si vous avez perdu quelque chose, il serait de bien de commencer les recherches par mon secrétaire. Si vous tentez d’ouvrir le rabattant, c’est à vos risques et périls….

Aujourd’hui encore, bien des années plus tard, le constat reste le même, mon secrétaire regorge de désordre, toujours fermé et de celui de ma sœur, toujours ouvert, émane la douceur d’une pièce de musée.

Mais si vous saviez comme je l’aime mon secrétaire !

Consigne du livre : écrire sa vie: parler d'un meuble de votre enfance, de votre vie

Posté par clise à 18:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 mars 2009

La pagaille

C’est partout la pagaille
Pendant que je rimaille

Je me fous de tout
Je ne suis pas de taille
Je l’avoue,
Sans gouvernail
Sans garde fou
Je déraille
Les pensées m’assaillent
Et livrent bataille
Dans ma tête, dans mes entrailles
Tout devient flou
Et pour le coup
Sans autres détails
Les idées piaillent
Me tiraillent
Je noue dénoue et renoue
Les mailles
Sans dessus dessous
Je joue, déjoue et rejoue
Un brin casse cou
Dans la pagaille.

consigne: la pagaille

Posté par clise à 22:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 mars 2009

arbre en ville

IMG_4065

feuilles artificielles arc en ciel....

Posté par clise à 07:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 mars 2009

Ne sois pas un autre si tu peux être toi-même.

Paracelse

Ce que vous êtes parle plus haut que ce que vous dites.

Emerson

Posté par clise à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 mars 2009

Le prédateur est revenu

Elle était presque belle et apaisée

J’avais cru deviner comme

Un sourire au fond de ses yeux

Je m’étais sans doute trompée

Elle était presque apaisée et belle

J’avais cru la voir offrir

Au soleil son visage délicatement rosé

Je m’étais bien trompée

Elle était presque belle et sereine
Soudain, sans prévenir
retour du prédateur
Tout de suite j’ai compris

Il a envahi sa tête de ses tentacules

Griffues, il a lacéré son corps,

Injecté son venin dans le moindre

Recoin  de son inconscience

Il la pousse au bord de l’abîme

Il l’abîme, il la pousse hors limites

Elle hurle sa douleur, ses terreurs

Le regard vide, le teint livide

Il a encore gagné


consigne: le retour du prédateur

Posté par clise à 22:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 mars 2009

Quelques aphorismes

Dans les lieux peu courus
j'ai tendance a ralentir l'allure

S.O.S sentiers battus

Une ruche fourmille d'abeilles

On dirait que les poules marchent sur des oeufs

de Sylvain Tesson

Posté par clise à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2009

Généalogie

Je viens de découvrir un site d'entre-aide de généalogie
qui paraît sympa c'est:

ici

Posté par clise à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Passe un ange noir d'Anne Bragance

Tous les jours, Andrès Soriano, perclus d’arthrose, se poste sur le banc de l’abribus de la ligne numéro 15. C’est là qu’il rencontre Milush, l’adolescente au drôle de prénom. La jeune fille et le vieux monsieur entament la conversation. Elle vit seule avec sa mère ; lui nourrit l’espoir quasi obsessionnel de retrouver l’ange noir qui l’a un jour émerveillé par son chant magnifique… Malgré la disparité de leurs âges, les lourds secrets de famille, les peurs et les peines, une affinité élective hors du commun va se révéler entre la gamine impertinente et le vieil homme, qui fondera peu à peu une belle complicité et illuminera leurs existences.

Quelle chance, cette série de livres, comme je les aime,
que je viens de découvrir et dont je vous laisse quelques bribes
pour vous donner envie ...

Celui là est superbe, plein d'humanité, portraits de personnages
dans leur souffrance qui rencontrent sur leur chemin celui ou celle
qui saura simplement les écouter leur donner un peu de temps,
c'est si simple.... et tellement bien écrit!

Posté par clise à 10:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 février 2009

pensée

Devant l'obstacle, la fourmi ne se pose pas la question :
"Pourquoi ça m'arrive et à cause de qui ?" Mais :
"Comment je vais me sortir de cette situation
et avec l'aide de qui ?".

Bernard Werber, essai sur les fourmis

Posté par clise à 07:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]