30 août 2009

Parce que la rentrée...pensée zen

Débarassez vous des détails. Simplifiez,  simplifiez,  simplifiez, 
simplifiez,  simplifiez,  simplifiez.

Posté par clise à 21:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


28 août 2009

Quartiers libres

Saint_Malo

Brise larmes, garde fou

Vagues assourdissantes

Fracassées aux confins

Des vents contraires

Brise lames, bleus de l’âme

Happées au fin fond

D’un océan de glace

Brise glace, laisses

La bise caresser mon cou.


Consigne: quartiers libres à partir de cette photo. Photo de Sébarjo.

Posté par clise à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2009

Fantômes de la nature

IMG_4115

Une forêt pas comme les autres

D'autres photos sur cliseclic, ici:

Posté par clise à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2009

Les fantômes de Sénomagus de Brigitte Allègre

Une galerie de portraits tous plus savoureux les uns que les autres. Délicats, émouvants, étranges, sournois, voire même délicieusement diaboliques pour certains, tous ces personnages, vivants ou fantômes, nous enchantent et nous entraînent à leur suite dans une folle farandole où le réel n’a de cesse de le disputer au plus bel imaginaire.

J'ai aimé l'écriture, sa vivacité, cet espace entre le réel et le fantastique, l' imaginaire.

Posté par clise à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2009

Hors champ de Sylvie Germain

En une semaine, Aurélien, un homme ordinaire, va progressivement disparaître.
Il est de plus en plus hors champ, perdant jusqu'à sa voix, son odeur et son ombre. Au fur et à mesure de cette genèse à rebours, il sort aussi de la pensée et de la mémoire des autres, même de ses proches. Cet effacement intensif s'opère au grand jour, dans l'agitation de la ville, à l'aune de tous ces naufragés qu'on ne regarde plus et qui ne comptent pour personne.

Je crois que j'ai lu tous les livres de Sylvie Germain, j'aime son écriture, ce livre est plus qu'un roman au premier degrès,
il nous amène à toutes sortes de questionnements.... si vous le lisez, dites moi ce que vous en pensez , je vous dirai ce que j'ai ressenti....


Posté par clise à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 août 2009

Rompre le sortilège des prénoms qui prédestinent

De Anne de Somer

Dès avant notre naissance, nous sommes l'objet d'attentes nombreuses de la part de chacun de nos parents, de leur couple, voire de notre famille, comme s'il nous était établi une sorte de programme de vie.
Lorsque nous naissons, nous sommes " conditionnés ", génétiquement certes, mais aussi psychiquement, car inscrits dans une histoire familiale qui nous précède. Notre prénom fait partie des " bagages " qui nous accompagnent. Or il est des fardeaux lourds à porter - qui ne nous appartiennent pas toujours... La lecture attentive des prénoms des ancêtres, des parents et des fratries est une des voies d'exploration et de progression lors d'un travail thérapeutique ou de développement personnel à partir de l'analyse transgénérationnelle.
Ce livre est écrit pour vous aider à faire la part des choses quant à l'influence de votre prénom dans votre vie et à reconnaître que la façon dont vous le portez le rend unique, comme vous l'êtes aussi.

Très intéressant autour du prénom et de la famille.

Posté par clise à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 août 2009

Photos de vacances

A suivre  sur Cliseclic

IMG_3802

En Haute-Loire, dans le 43

Posté par clise à 18:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Pensée zen

Prévoyez chaque jour au moins
un rendez vous précis et à ne pas rater,
avec vous-même, pour vous même,
pour un pur plaisir égoïste et essentiel.
c'est trop bon.

Posté par clise à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2009

A qui ressemble....

Eh oui on voudrait toujours ressembler.....!!!!

scan0001

Aymeric_1_an

Posté par clise à 12:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Coeur cousu de Carole Martinez

Dans un village du sud de l'Espagne, une lignée de femmes se transmet depuis la nuit des temps une boîte mystérieuse... Frasquita y découvre des fils et des aiguilles et s'initie à la couture. Elle sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés. Mais ce talent lui donne vite une réputation de magicienne, ou de sorcière. Jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs, elle est condamnée à l'errance à travers une Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang. Elle traîne avec elle sa caravane d'enfants, eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels. Carole Martinez construit son roman en forme de conte: les scènes, cruelles ou cocasses, témoignent du bonheur d'imaginer. Le merveilleux ici n'est jamais forcé: il s'inscrit naturellement dans le cycle de la vie.

Un excellent livre pour les vacances ...ou autre!

Posté par clise à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]