05 juin 2019

Salina de Laurent Gaudé

Salina, l'enfant de sel, petite étrangère venue d'on ne sait où, a été adoptée par le clan Djimba. Elle aime Kano, mais est contrainte d'épouser Saro. Brutalisée et humiliée, Salina refuse de se soumettre. Lorsque son mari meurt, Salina croit qu'elle va enfin connaître le bonheur... Mais ses espoirs se brisent rapidement. Elle ne se laisse alors plus mener que par la haine et l'esprit de vengeance, jusqu'à ce qu'une jeune femme lui apporte l'apaisement final. Cette pièce contemporaine, construite sous forme de triptyque, ouvre l'espace de la tragédie antique à d'autres univers. En réécrivant certains mythes, en variant les formes dramatiques et en mêlant les genres, elle permet aux élèves d'aborder le théâtre et ses représentations et de découvrir l'originalité d'une écriture actuelle, forte et poétique. En outre, une interview croisée de Laurent Gaudé et du metteur en scène Vincent Goethals permettra aux élèves d'entrer dans les coulisses de la création.

Un très beau livre , j'ai beaucoup aimé !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


04 juin 2019

Le journal intime de Jane Birkin

« J’ai écrit mon journal à partir de 11 ans, adressé à Munkey, mon confident, ce singe en peluche, gagné dans une tombola. Il a dormi à mes côtés, il a partagé ma vie avec John, Serge, Jacques, il a été le témoin de toutes les joies et toutes les tristesses. Devant la dévastation de mes enfants, j’ai déposé Munkey dans les bras de Serge dans le cercueil où il reposait, tel un pharaon. Mon singe pour le protéger dans l’après-vie.
En relisant mes journaux, il me semble flagrant qu’on ne change pas. Ce que je suis à 12 ans, je le suis encore aujourd’hui. Les journaux sont forcément injustes, on montre ses cartes, il y a des versions de tout, mais là, il n’y a que la mienne. J’ai pris comme principe de ne rien arranger, et croyez-moi, j’aurais préféré avoir
des réactions plus sages que celles que j’ai eues… ».

On croyait tout connaître de Jane Birkin, tant elle fait partie de notre histoire depuis cinquante ans, jusqu’à ce livre qui nous fait vivre une époque flamboyante, du Swinging London au Saint-Germain-des-Prés des années 70, et donne à lire le quotidien d’une grande amoureuse, désopilante et fantasque, et d’une artiste exceptionnelle.

Un journal à la fois intime et universel.

J'aime Jane Birkin ....

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mai 2019

Au-delà des frontières d'Andreï Makine

Quelles blessures ont inspiré au  jeune Vivien de Lynden, nouvel enfant  du siècle obsédé par la décadence  de l’Occident, son apocalyptique manuscrit Le Grand  Déplacement ?
Pour faire publier ce brûlot, la mère du jeune auteur s’adresse à  un écrivain, ami de Gabriel Osmonde. Ce dernier, que Vivien s’était  choisi pour maître à penser, porte sur le monde un regard plus profondément  désenchanté que le jeune néo-hussard brûlé au feu de  son idéalisme.
Et voilà que cette femme, revenue de toutes les utopies humanitaires  les plus valorisantes, guettée par un vide existentiel dont le  suicide lui semble l’unique issue, comprend qu’il faut sortir du jeu,  quitter la scène où tout le monde joue faux, tiraillé par la peur de  manquer et la panique de la mort.
Une autre voie est possible. Une autre vie aussi. Chacun n’a-t-il  pas droit à sa « troisième naissance », au-delà des frontières que l’on  assigne à l’humaine condition ?

L'écriture est toujours très belle ! belle critique de notre époque ! une solution ?
J'ai aimé !

Posté par clise à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2019

ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’'une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’'allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’'étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d'’une seconde à peine.

Un amour passion vertigineux...une écriture incroyablement belle, un rythme qui envoute... bref j'ai adoré !

Coup de coeur !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2019

Manifesto de Léonor de Récondo

Pendant la nuit du 24 au 25 mars 2015, Félix de Récondo a cheminé vers la mort. Trois ans plus tard, sa fille Léonor transforme le huis clos de la chambre d’hôpital en un vibrant manifeste, « manifesto », témoignant de la liberté et de la force de création que ce père artiste garda inlassablement intactes.
Deux narrations s’'entrelacent, qui signent le portrait d’'un homme dont la jeunesse fut marquée par la guerre civile espagnole et l’'exil : celle de Léonor, envahie par les souvenirs et les émotions de la longue veille aux côtés de sa mère, Cécile ; et celle de Félix, dont l’'esprit s’est échappé vers les contrées du passé.
Il y a rejoint l’'ombre d’Ernesto (Hemingway), qu'’il n’'a jamais revu depuis les déjeuners du dimanche à Pamplona, alors que lui était encore un petit garçon, dans les années trente. L’'écrivain, déjà auréolé de sa gloire, y suivait les courses de toros. Aujourd’hui, toute différence d’'âge abolie, Félix se remémore ceux qu'’ils ont connus, sa petite enfance à Gernika, les mystérieuses activités politiques de ses oncles dans la maison d’'exil des Landes. Il en vient bientôt à évoquer la mort tragique de ses enfants nés avant sa rencontre avec Cécile, et confie à son vieux complice combien sa nouvelle famille l’'a aidé à continuer à vivre, dessiner et sculpter. Ernesto, à son tour, lui raconte son besoin d’écrire, Martha et les femmes qu'’il ne pouvait s’'empêcher de séduire, sa propre fascination pour la mort, son suicide. Mais leur ultime conversation ne s’'achèvera pas avant que Félix ait pu montrer à Ernesto le violon que, de ses mains, il fabriqua pour Léonor.
À son chevet, sa fille lui fait écouter une ultime fois leur sonata da Chiesa de Corelli… La musique a tant accompagné leur bonheur, leur pas de deux artistique, depuis que, élève précoce, Léonor apprenait à maîtriser son instrument. Cette même musique ponctue d’une déchirante douceur leur dernière nuit, dont le récit, magnifique tombeau poétique, donne à jamais vie au créateur et au père merveilleux que fut Félix.( babelio)

Un livre magnifique ! quelle chance j'ai eu de lire tous ces livres les uns après les autres , chacun différent mais tellement comme je les aime ... merci Mimi ! et ce n'est pas fini !

Coup de coeur !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


04 avril 2019

deux soeurs de David Foenkinos

Mathilde, la trentaine, forme avec Etienne un couple heureux. Elle est professeure de français dans un lycée. Elle adore son métier et ses élèves - à qui elle communique sa passion pour Flaubert et en particulier pour L'éducation sentimentale. Lors de leur dernier voyage en Croatie, Etienne lui a proposé de l'épouser et de fonder une famille. Mais peu de temps après leur retour, Etienne change d'attitude. Il est distant, gêné. Pressé de questions, il avoue qu'il a revu son ancienne compagne, Iris, et que cette rencontre l'a bouleversé. Etienne a compris que sa vie devait s'accomplir avec elle. L'univers de Mathilde s'effondre. En proie à une douleur inouïe, elle s'aperçoit que toute sa vie tournait autour de l'homme qui l'a quittée. Malgré le soutien d'une voisine psychiatre ou du proviseur du lycée qui l'apprécie beaucoup (et sans doute un peu plus), elle sombre et finit par être mise à pied. Sa soeur Agathe la recueille dans le petit appartement qu'elle occupe avec son mari Frédéric et leur fille Lili. La relation entre les deux soeurs se redéfinit dans cette cohabitation de plus en plus éprouvante. De nouveaux liens se tissent peu à peu au sein de ce huis-clos familial où chacun peine de plus en plus à trouver l'équilibre. Il suffirait d'un rien pour que tout bascule...

Un très beau livre, une très belle écriture...j'ai adoré ...mais quand même ....en refermant le livre....
comme un goût amer .....

Excellent 

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2019

Les gratitudes de Delphine de Vigan

« Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’'absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’'un prénom, d’'une image, d’'un mot. Je travaille avec les douleurs d’'hier et celles d’'aujourd’hui. Les confidences.
Et la peur de mourir.
Cela fait partie de mon métier.
Mais ce qui continue de m’'étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c'est la pérennité des douleurs d’'enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’'efface pas. »

Michka est en train de perdre peu à peu l’'usage de la parole. Autour d’'elle, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’'orthophoniste chargé de la suivre.

Juste un petit bijou de tendresse, de bienveillance devant une réalité qui pourrait faire peur !
Coup de coeur !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2019

Nage libre de Boris Bergmann

Du haut de son HLM parisien, l'horizon d'Issa se resserre: il vient de rater son bac et n'a pas le moindre projet d'avenir. Par chance, son ami Élie lui propose de le former pour devenir maître-nageur ? excellent prétexte pour passer l'été ensemble. Mais Issa garde d'épouvantables souvenirs d'enfance de la piscine.Il se prête néanmoins au jeu, se faisant violence chaque jour pour dompter le bassin. Sous l'eau, l'enjeu sportif se mue bientôt en un vaste éveil des sens où chaque corps déclenche son désir d'adulte. Plus que le crawl, la conquête de l'autre devient l'obsession d'Issa. Mais la «zone» dans laquelle il vit le laissera-t-elle ainsi s'abandonner ? Et, surtout, sera-t-il là pour Élie quand il aura à son tour besoin d'un ami ? De son style nerveux et acéré, Boris Bergmann dresse le portrait d'une jeunesse qui se débat pour être libre, signant ici un roman d'une grande sensibilité.

Un livre superbe ! j'ai adoré . Très belle écriture comme je les aime, personnages attachants, une histoire
d'amitié dans une banlieue hostile et violente . Bref à lire !

Pour en savoir plus cliquez ICI

Posté par clise à 12:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2019

Un million de minutes de Wolf Küper

C'est une histoire vraie. La petite Nina, quatre ans, est fâchée avec le temps. Dans le quotidien, elle est très lente et souvent elle n'y arrive pas du tout. Les médecins parlent de spécificités comportementales et cognitives. Débordant de vie, de rêves et d'imagination, elle est l'un des personnages attachants de ce livre. Lorsque Nina dit à son père : J'aimerais avoir un million de minutes avec toi. Rien que pour les jolies choses ? c'est le déclic. Sa mère, son père et le petit Monsieur Simon de six mois voyageront pendant deux ans (c'est ça un million de minutes !) dans des pays qui permettent une grande liberté et la vie en plein air : la Thaïlande, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Ce récit drôle, émouvant et ensoleillé d'un périple loin des contraintes quotidiennes est aussi celui du cheminement intérieur de la famille face à la différence de Nina. Paysages féeriques, autochtones singuliers, amis étranges, fêtes, dangers, kangourous, crabes et chiens volants? le tout mis en musique par la petite voix insolite de Nina ! Que du bonheur à la recherche du temps gagné.

J'ai adoré ce livre ! quelle belle émotion !

Posté par clise à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 janvier 2019

Je te promets la liberté de Laurent Gounelle

Avec son nouveau roman à suspense, Laurent Gounelle vous entraîne au coeœur d'’une histoire exaltante dans laquelle vous allez vous perdre… et vous retrouver.
Imaginez : votre employeur vous laisse dix jours pour sauver votre poste et, le soir même, votre conjoint vous laisse entendre que votre couple n’'en a plus pour longtemps… Dans les deux cas, on vous reproche votre personnalité, mais qu’'y pouvez-vous ?
Lorsqu’'un ami vous parle d’'un homme mystérieux, membre d’'une confrérie très secrète détentrice d’'un savoir ancestral, qui a le pouvoir d’'installer en vous une toute nouvelle personnalité, la perspective est peut-être tentante…. C’'est ce qui arrive à Sybille Shirdoon, l’'héroïne de cette histoire : confrontée à l'’échec, à la séparation, à la trahison, mais aussi au bonheur, à la joie, à l’'amour, elle s’'embarque alors dans un chemin extraordinaire vers la découverte de soi et des autres.

Ce livre se lit très facilement et nous montre bien toutes les facettes possibles d'une personnalité,
la psycho accessible à tous ! et cela bien sur nous donne à réfléchir sur nos comportements !

Posté par clise à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :