25 juin 2019

Le vent reprend ses tours de Sylvie Germain

C'est un avis de recherche collé sous un abribus qui va bouleverser la vie de Nathan. Gavril, le vieil homme disparu, a sauvé son enfance de l'ennui et de la solitude auprès d'une mère taciturne en l'entraînant dans les rues de Paris et en l'enchantant de poésie et de fantaisie. Trente ans plus tard, Nathan mène une vie fade et morose que ce soudain rappel à l'enfance et aux silences maternels fait éclater. Lui qui n'a jamais voyagé se rend en Roumanie dont il ignorait que Gavril y avait vécu les drames de la guerre puis les grandes purges de l'après-guerre. Ce voyage vers l'ami saltimbanque rescapé de terribles épreuves mais qui avait su garder une magnifique ardeur à vivre, va l'ouvrir à une pleine liberté.

Un grand coup de coeur, parce que je ne me lasserai jamais de cette écriture ....
je prends mon temps, je savoure chaque phrase , l'histoire est belle et les personnages
attachants ...bref j'ai adoré !

Pour en savoir plus cliquez   ICI

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


18 juin 2019

Né d'aucune femme de Franck Bouysse

"Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’'une femme à l’'asile.
— Et alors, qu'y-a-t-il d'’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’'est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose."

Ainsi sortent de l’'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.


Voila le genre de livre dont on sort un peu sonné ! le genre de livre qui marque ! enfin que j'aime tellement ... même si parfois un peu dur !

Pour en savoir plus cliquez ICI

Posté par clise à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juin 2019

Alto Braco de Vanessa Bamberger

Brune a grandi au dessus du Catulle, le café parisien où officiaient les soeurs Douce et Granita Rigal, ses grands-mères adoptives, originaires de l'Aveyron, qui l'ont élevée après la mort de sa mère. Juste avant de mourir, Douce confie à Brune son désir d'être inhumée dans son Aubrac natal. Accompagnée de Granita, elle découvre alors cette terre rude et les secrets de la famille Rigal.

Quel beau livre ....j'ai vraiment aimé !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2019

Tous les hommes aiment bien savoir de Nina Baraoui

Tous les hommes désirent naturellement savoir est l'histoire des nuits de ma jeunesse, de ses errances, de ses alliances et de ses déchirements. C'est l'histoire de mon désir qui est devenu une identité et un combat.

Tous les Hommes désirent naturellement savoir, est un chant qui s'’est écrit à Rennes, sous la plume de Nina Bouraoui, puis en Algérie, trouvant un écho dans son enfance algérienne. Le chant de Nina s'’est disloqué dans les rues de Paris.
A Vannes le 23 Mars dans le cadre du Festival Les Émancipéés, Claire Chazal prête sa voix à Nina, à ce chant, entre deux mondes parfois si proches mais séparés par une mer, séparés par l’exil.

Un récit émouvant comme un chant qui oscille entre l’intime et l’'universel.

Un très beau livre ! bien écrit ....

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 juin 2019

L'eau qui dort d'Hélène Gestern

Un soir, Benoît Lauzanne, représentant de commerce parisien, quitte le domicile conjugal pour ne plus y revenir. Au buffet de la gare de V., la ville de province où il s’'est réfugié, il est bouleversé par une femme dont la silhouette lui rappelle de façon troublante Irina, une artiste peintre qui fut le grand amour de sa jeunesse. Mais Irina a disparu vingt ans plus tôt sans laisser de traces. Dès lors, Lauzanne n'’aura plus qu'’une obsession : retrouver cette femme. Sa quête l’'amènera à croiser un jardin, à renouer avec la nature, à laquelle il aurait voulu consacrer à sa vie, mais aussi à être impliqué dans une enquête criminelle. Les étapes qui jalonnent la recherche d’'Irina le conduiront à revivre différents épisodes du passé qu'’il a pourtant tenté de laisser derrière lui, mais dont il reste le prisonnier.

L’'Eau qui dort interroge la question de la disparition, au sens littéral, et de ses conséquences, dans la vie de ceux qui restent. Pourquoi choisit-on, un beau jour, de déserter sa propre existence ? Et comment les autres composent-il avec cette absence ? Le livre est aussi une méditation sur la nature, son rythme particulier, sa capacité de réparation et le pouvoir qu’'elle a de contrebalancer les chagrins de l’'existence.

J'aime tout ce qu'écrit Hélène Gestern ...je suis sans doute une fan ! et cette fois encore j'ai aimé ce livre
je me suis laissé porter par l'histoire .....et j'attends son prochain roman !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


10 juin 2019

Première dame de Caroline Lunoir

Un beau dimanche d'’avril, c'’est dans l’'euphorie et la fierté qu’'est accueillie l’'annonce de Paul : il sera candidat aux primaires de son parti en vue de l’'élection présidentielle. Épouse dévouée, mère exemplaire, Marie inaugure pour l’occasion un journal, avide de tenir la chronique des deux années à venir qui s’'annoncent pleines de suspense, de promesses et d’'accomplissements. Leurs quatre enfants, jeunes adultes, se réjouissent du sens que ce projet paternel donne à une vie d'’engagement et le soutiennent avec chaleur. Personne ne semble mesurer les conséquences d’'une telle mise en lumière, ni ne pressent le souffle des scandales qui s’'apprêtent à ébranler la cellule conjugale et le cocon familial…
Que faut-il d’'abnégation, de cynisme, d’'amour ou d’'ambition pour accompagner un homme jusqu’'aux portes du palais ? Analyse intime d’'une femme qui ne vivait que pour ses proches et qui se découvre un pouvoir ambigu, critique sociale d’'un milieu privilégié coupé de la réalité, satire dénonçant les compromissions de la classe politique avec les experts en communication, ce roman enlevé mêle l’'ironie d’'une fausse résignation à un féminisme ambivalent.

J'ai passé un bon moment ... sans plus ! le sujet ne m'a pas trop intéressé !!!! ;)

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2019

Comme à la guerre de Julien Blanc-Gras

« Le jour de la naissance de mon fils, j'ai décidé d'aller bien, pour lui, pour nous, pour ne pas encombrer le monde avec un pessimisme de plus. Quelques mois plus tard, des attentats ont endeuillé notre pays. J'en étais à la moitié de ma vie, je venais d'en créer une et la mort rôdait. L'Enfant articulait ses premières syllabes avec le mot guerre en fond sonore. Je n'allais pas laisser l'air du temps polluer mon bonheur. »
Roman d'une vie qui commence, manuel pour parents dépassés, réflexion sur la transmission, cette chronique de la paternité dans le Paris inquiet et résilient des années 2015-2018 réussit le tour de force de nous faire rire sur fond de tragédie.

J'ai passé un tellement bon moment avec ce livre, à la fois dur , les attentats, les guerres des grand-pères
et à la fois tendre, amusant avec l'enfant ! réussi ....

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2019

l'évangile selon Yong Shend de Dai Sijie

Dans un village proche de la ville côtière de Putian, en Chine méridionale, au début du vingtième siècle, Yong Sheng est le fils d’'un menuisier-charpentier qui fabrique des sifflets pour colombes réputés. Les habitants raffolent de ces sifflets qui, accrochés aux rémiges des oiseaux, font entendre de merveilleuses symphonies en tournant au-dessus des maisons. Placé en pension chez un pasteur américain, le jeune Yong Sheng va suivre l’'enseignement de sa fille Mary, institutrice de l'’école chrétienne. C’'est elle qui fait naître la vocation du garçon : Yong Sheng, tout en fabriquant des sifflets comme son père, décide de devenir le premier pasteur chinois de la ville. Marié de force pour obéir à de vieilles superstitions, Yong Sheng fera des études de théologie à Nankin et, après bien des péripéties, le jeune pasteur reviendra à Putian pour une brève période de bonheur. Mais tout bascule en 1949 avec l'avènement de la République populaire, début pour lui comme pour tant d’'autres Chinois d’'une ère de tourments – qui culmineront lors de la Révolution culturelle.

Dai Sijie, dans ce nouveau roman, renoue avec la veine autobiographique de son premier livre, Balzac et la petite tailleuse chinoise. Avec son exceptionnel talent de conteur, il retrace l’'histoire surprenante de son propre grand-père, l’'un des premiers pasteurs chrétiens en Chine.

Un magnifique livre, j'ai adoré ! 

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2019

Nous aurons été vivants de Laurence Tardieu

Est-ce Lorette, partie il y a sept ans sans laisser la moindre trace ni mot d'explication, qui se tient, en ce matin d'avril 2017, de l'autre côté du boulevard ? Hannah, sa mère, croit un instant l'apercevoir. Peut-être a-t-elle rêvé. Mais, dès lors, plus rien ne peut se passer comme avant : violent séisme intérieur, la vision a fait rejaillir tout ce qu'elle avait tenté d'oublier.
Ce même jour, plusieurs destins, chacun lié à Hannah, voient leur existence basculer. Une journée particulière, donc, mais aussi trente ans de la vie intime d'Hannah Bauer, femme, artiste, mère, prise dans les soubresauts de son histoire familiale et de celle de l'Europe, Nous aurons été vivants est un hymne à la vie.

Superbe, une belle émotion à la lecture, quelle écriture !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 juin 2019

Le nouveau de Tracy Chevalier

Washington D.C., dans les années 1970. En six ans, c'’est la quatrième fois qu’'Osei, fils d'’un diplomate ghanéen, découvre une nouvelle école. Tout heureux de rencontrer Dee, la fille la plus populaire de sa classe, il ne s’'inquiète pas des manigances et de la jalousie de ceux qui voient d’un mauvais œil l’'amitié entre un garçon noir et une jolie blonde.
Sémillante réécriture d'’Othello dans une cour d’'école de banlieue aux États-Unis, ce neuvième roman de l’'auteure de La jeune fille à la perle dit à hauteur d’'enfant la tragédie universelle du racisme et du harcèlement. Vertigineux et actuel.

J'ai lu....mais je n'ai pas été emballée...pourtant le sujet est grave, le racisme et les enfants.... c'est bien fait, mais.....Lisez et dites moi !

Posté par clise à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :