09 mars 2007

Leçon de piano

Consigne : souvenir d’enfance, une émotion (peur, angoisse, colère, ennui….)  décrire avec les sensations physiques. Style indéfini : pas de « je ».

Coup de sonnette.

Elle arrive, chignon bien placé, sourire rivé aux lèvres, cartable cuir étroit pour partitions et méthode de solfège.

Jeudi d’enfer, jeudi pourri, prostrée au fond de la chambre, regard vide…absence…d’abord aux autres apprentis musiciens l’honneur de décliner leurs gammes.

Ne plus exister, roulée en boule sur le lit, pouce dans la bouche,

sourde, muette…ailleurs.

La porte s’ouvre, les pas résonnent. C’est mon tour.

Le temps ne s’est pas arrêté…

Maitriser les battements de ma rage. Se redresser, traverser le couloir, tête baissée, même pas bonjour.

Les portées valsent devant moi.

Chanter….nœud dans la gorge, chanter, oui mais que du faux, que du grave, du bourdon qui bourdonne à ses oreilles .Elle se fâche….on passe aux gammes… doigts qui courent en désordre sur le clavier, tout en vrac, pieds trop raides pour pédales trop loin, taper de plus en plus vite, de plus en plus fort des blanches, des noires, en rafales, en saccades et soudain pousser un hurlement, un déchirement.

Elle a eu peur, tant mieux. Affolée maman jaillit…

Punition…roulée en boule dans mon lit, pouce dans la bouche, endormie…ailleurs.

Posté par clise à 14:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


02 mars 2007

souvenirs d'enfance

consignes : odeurs et sensations de pluie




Odeurs de la pluie dans les bois

L’orage a tonné fort, peur des éclairs et de la foudre

La pluie cesse de tambouriner sur le toit de la massotte

Massotte : petite maison de vacances au bord du bois

Bois de Haute-Loire aux sapins gigantesques

Forêt dense, les branches s’enchevêtrent

Dansent les fantômes la nuit

Les enfants trépignent confinés dans la petite maison

Impers, bottes, un seau, une gamelle, une biche

Après la pluie cueillette des myrtilles

Champignons, cailloux, fleurs…

Courrir sur la mousse douce éponge

Déraper sur les cailloux luisant du chemin

Zigzager entre les troncs

Trébucher sur les racines

L’humidité remonte du sol

Dense, étouffante

Les champignons auraient –ils moisi ?

Ils empestent. Les digitales se balancent

Lourdes clochettes insipides

Danger mortel

Les oiseaux se risquent à voleter

Où se cachent-ils quand le tonnerre gronde ?

Les piaillements reprennent crescendo

Une branche secouée, pluie fraîche dans le cou

Epine qui pique, cris d’enfants

Senteur des pins, de pomme de pin

Bonbon à la sève qui sauve

Résine qui colle aux doigts, englue, il a plu.

IMG_0498A

Pommes de pin

IMG_0506A

Racines ardéchoises

IMG_0491A

Posté par clise à 15:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 novembre 2006

Lettre C

            Coucou,

      petite canaille
c'est un calin que tu veux?
      coquin,C'est clair,
   tu veux que je te lise
capitaine crochet ou carabosse
  ou alors rouge coquelicot
     tu exploseras de colère.

Posté par clise à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2006

complèter.....

Les nuages ont la mémoire courte
elle avait une robe de grand vent
des yeux pour voir et des cris d'oiseaux dans les yeux
elle avait l'air d'être faite pour marcher sur la terre....

ses cheveux scintillaient de perles de pluie
elle avait peur de vivre
ses doigts effilés scandaient le doute
elle avait choisi de s'envoler
elle avait choisi le paradis.

Posté par clise à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]