15 août 2015

Le départ de Claire

Claire

Tu  es partie dans la lumière
Du plein été emportant avec toi
Tous tes doutes, tes questionnements
Tu nous a tous rassemblés au temple
Même « ton copain » le pasteur
Est venu de Casablanca pour
Rendre vivant et vibrant cet ultime voyage

Je garderai toujours le souvenir
De ma cousine qui me serrait si fort
Dans ses bras et me regardait
Droit dans les yeux en souriant
Comme pour me dire tout ce que
Les paroles ne pouvaient exprimer.

Sois juste en paix, nous t’aimons.

 

Posté par clise à 20:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


25 juillet 2015

Petit mots dit aux jeunes et collégues de travail, j'ai donné ma démission... pour bien des raisons...(et je pense que j'ai eu raison !). Une nouvelle page s'ouvre, bien sur je resterai dans le soin, sous d'autres modalités, c'est sans doute mon karma!

Merci à tous et à chacun de vous
Merci pour tout ce que vous m’avez donné et pour tout ce que j’ai pu partager avec vous  pendant toutes ces années à l'IME

Merci à vous les jeunes de m’avoir donné à réfléchir, pour essayer de mieux vous comprendre. 
Merci de  m’avoir  amenée  à chercher ailleurs, autrement, les outils dont j’avais besoin pour vous apporter les soins les plus adaptés.  

Je continue ainsi mon chemin enrichie d’un superbe  bagage. 

Merci à vous les  éducateurs et autres collègues qui n’ont pas hésité à me servir de cobayes pour tester mes techniques un peu différentes et pleine d’énergies ! Merci  à tous pour tout le travail effectué ensemble.

L'IME a été une belle étape dans ma vie et je ne vous oublierai pas.

Je vous souhaite à chacun et à tous de beaux projets d’avenir à la hauteur de vos rêves, plein de douceur et de joie.
Choisissez d’être heureux.

Bonnes vacances !

 

Posté par clise à 08:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 juillet 2015

Silence

Dans la chaleur d’une nuit d’été
Sous la voûte étoilée
Un moustique zèbre le silence

Posté par clise à 21:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 avril 2015

Le temps....

J’ai couru après le temps
Comme une dératée
J’ai slalomé entre
Les heures
J’ai grignoté
Quelques secondes
J’ai écorché  l’instant
J’ai remonté l’horloge
J’ai démonté le coucou
J’ai renversé le sablier
J’ai retardé le cartel
En vain le temps
Ne se rattrape pas.

Posté par clise à 20:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 avril 2015

Noeuds

Les doigts noueux d’avoir voulu
Tisser au fil des jours
Une vie sans faille

Posté par clise à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 avril 2015

Mon sac !

Dans mon sac
Il y a tout et rien
L’indispensable et l’inutile
Le précieux et le ridicule
Dans mon sac
Il y a toutes mes peurs
Mes fleurs de Bach
Mes amis, mes faux amis
Mes rendez vous
Mes numéros de téléphone
Mes oublis
Il pèse lourd mon sac
Je le trimballe partout contre moi
Un jour, peut être
J’aurai le courage
De le vider mon sac !

Texte en reprise !

 

 

Posté par clise à 20:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 août 2014

Ma tante Jane

Elle m’appelait toujours Clairette,
Ma tante Pépé, Jane, ou Granny….selon….
Je me souviens, son sourire bienveillant
Le timbre chantant de sa voix,
Toute en discrète rondeur, toute en douceur
Sa grande tolérance, son goût du raffiné
Du beau, de la simplicité
Je me souviens des vacances au chambon
Avec Oncle Maurice, les cousins et les cousines
Cet été tu es partie , je te garde dans mon cœur.

 

Posté par clise à 11:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2012

A la manière de ....

Pour faire le modèle d’un jacquard

 Peindre d’abord une multitude de mailles
Avec un esprit ouvert
Peindre ensuite
Quelque chose de joli
Quelque chose de simple
Quelque chose de beau
Quelque chose d’utile
Pour entrelacer les laines
Placer ensuite les pelotes contre
Les aiguilles
Dans un raglan
Dans un pompon
Ou dans un dégradé de tons
Se cacher derrière l’incertitude
Sans rien dire
Sans bouger
Parfois, l’idée créatrice arrive vite
Mais elle peut aussi mettre de longues errances
D’aiguillées perdues, égarées
Avant de se décider
Ne pas se décourager
Attendre
Attendre s’il le faut pendant des rangées et des rangées
La maille trop lâche ou la maille trop  serrée de devant
De derrière
N’ayant aucun intérêt à se chevaucher
Avec la peur de l’inévitable maille perdue
Quand arrive le jacquard attendu
S’il arrive
Observer la plus profonde attention
Attendre que la complexité du dessin entre dans la mémoire saturée
Fermer doucement la porte des désillusions
Avec l’envie de réussir puis
Effacer un à un tous les ratages
En ayant soin de ne toucher aucun des
Motifs de la réalisation naissante .

Posté par clise à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

oulipo

pour la journée de la francophonie, j'ai participé à un atelier d'oulipo, j'ai écrit 2 textes avec consignes

Ce n’est pas sans hasard
Que ce matin là blafard
Sa seigneurie entra
La mine funèbre
Dans une agence
Bien nommée Zéphyr
Postulat sans appel
La marmite au couvercle
Bondissant était pleine
Il bouillonnait en rage
Les idées flottant dans le bouillon
C’est pour son valet, genre ours
Aussi collant que mielleux
A la mentalité grégaire,
Qui gazouillait en boucle
Autour de sa dame
Que  sa seigneurie recherchait
Séance tenante une poule.

 

consigne : 14 mots obligeatoires...soulignés

 

 

 

Posté par clise à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2010

Infinie tristesse

Il est parti, envolée son âme

Je vogue,  brouillard cotonneux

A la dérive, loin des rives de la vie

Où tout semble soudain si futile, si dérisoire.

Il a largué les amarres

Je reste désemparée,

Je m’accroche aux souvenirs passés

Qui s’entrechoquent à la réalité

De l’absence, du plus jamais

Le souvenir est bien vivant

L’amitié ne meurt pas, onde

Indestructible d’un monde à l’autre.

Claude, le doux, le juste,

Soucieux du bien être, de la sécurité

Et du bonheur des autres

Claude, le sportif, l’artiste,

Tu vas nous manquer

Tu as gravé en nous

Ton empreinte de sagesse

Tu as staffé ta place

Dans nos coeurs.

Posté par clise à 15:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]