l'inspiration a eu du mal à venir  !!!!!


Très cher Artémise,

Il faut que je vous dise

Ce cadeau surprise

Quelle balourdise :

Un séjour sur la banquise…

Voila qui défrise

Et en toute franchise

Je ne pense pas que cela suffise

Pour endiguer la crise.

Enfin je réalise :

Je suis une incomprise

Je m’épuise et me démoralise

Me désorganise, me ridiculise

M’immobilise, quelle méprise !

Mais avant que je m’enlise

Que l’on me conduise

Au carnaval de Venise

Que je me déguise…

En marquise exquise

Que je poétise

Avec pour seule devise

Que l’on interdise

Les cadeaux surprise.

Bises de Lise